Sélectionner une page

Dès ton plus jeune âge on t’apprend à conjuguer plein de verbes ! Il y en a de tous les temps, et mêmes plusieurs irréguliers !

Certains sont beaux, bien ronds, qui te prennent dans leurs bras, te réconfortent et te cajolent comme accueillir, consoler, pardonner. Il y a ceux de l’enfant qui grandit. Tu sais ? Jouer, courir, lire et écrire et puis aussi sauter —dans les flaques— et rire aux éclats ! Il y a les verbes de l’ado : manger, dormir, et contredire ! Il y a ceux de l’amour qui touchent, caressent, devinent, frôlent et embrassent. Il y en a d’autres qui contrarient : perdre, oublier et subir et puis les bienheureux qui chatouillent, dansent, s’émerveillent et rayonnent.

Et bien caché tout au fond d’un tiroir, il y a le verbe oser ! Oh ! Que celui-là est compliqué ! On aimerait bien l’utiliser mais on ne sait pas comment s’y prendre ! On ne sait pas où le placer, ni à quel mode le conjuguer. Quatre lettres, pas une de plus ! Pas de quoi rester scotché ! Il s’emploie rarement seul. Il est souvent suivit d’action.

Oser dire oui quand t’as envie

Oser aller en Italie

Oser dire non à tous ces c***

Oser faire un tour en camion

Oser dire flûte à ta belle-mère

Oser voler en montgolfière

Qu’en as-tu fait ces derniers temps ?

As tu osé lire au soleil sans crème solaire et sans chapeau ?

As-tu osé changer de job pour t’aligner avec ton âme ?

As-tu osé te mettre au vert ? Ou bien encore osé la mer ?

As-tu osé lâcher du lest ? As-tu osé prendre ton envol ?

As-tu osé te regarder ? Et osé apprendre à t’aimer ?

As-tu osé ouvrir ton cœur ? Et lui avouer tes bonheurs ?

Il y a des verbes à conjuguer qui ouvrent des portes sur la vie. Des verbes qui valent le coup qu’on prenne le temps de les écrire, puis de les lire, les retenir. Il y a d’infinies possibilités. Il suffit juste d’ouvrir les yeux et puis d’oser, Oser la vie ! Et tu vas voir ! C’est merveilleux !

 

Catherine Mazerand – Coach intuitive et conférencière – www.catherinemazerand.fr