Sélectionner une page

Elle est saine, tu en as toujours à ta portée, elle se partage facilement et en plus, elle est gratuite !

Dopamine, ocytocine, sérotonine, endorphine… Ca te parle ? Ton corps est une véritable fabrique à bonne humeur qui renouvelle sans cesse ces quatre substances chimiques qui te font voir la vie en couleur si tu choisis le côté lumineux de la force ! Hi ! Ces molécules sont des neurotransmetteurs[1] qui envoient à ton corps un tas d’informations nécessaires, entre autre, à l’activation d’émotions positives.

Pour t’encourager à rire le plus souvent possible voici en résumé tous les bienfaits de ces moments ou ton corps et ta tête lâchent prise !

La dopamine agit sur le plaisir et l’action

Sa sécrétion est provoquée par des évènements et des situations agréables et génère un sentiment de plaisir immédiat comme quand tu gagnes à un jeu, que tu écoutes de la musique ou que tu manges quelque chose que tu apprécies particulièrement comme un carré de chocolat ou un vieux rhum. Le plaisir procuré te booste et t’encourage à passer à l’action pour atteindre tes objectifs et retrouver encore et encore cette sensation au risque de te rendre dépendant à la dopamine. Et pourquoi ?? Parce qu’elle te met de bonne humeur ! Tu ris, tu crées, tu as envie d’expérimenter des tas de choses et de relever des défis !   Si tu es en manque, tu as tendance à procrastiner, c’est à dire, à remettre à demain ou après-demain ou un autre jour quand tu auras le temps, ou l’envie, des choses qui ne t’enthousiasment pas des masses !

.

Pour la régulation de ton humeur c’est la sérotonine qui intervient.

C’est l’hormone reliée à l’estime de soi ! Plus tu es en accord avec toi, avec tes valeurs, tes idées, tes croyances, plus tu aimes la personne que tu vois dans le miroir, plus te sens reconnu(e), plus tu en fabriques ! Magique ! C’est l’hormone de l’optimisme qui a besoin que tu prennes l’air et le soleil pour se rependre dans ton organisme, et que tu prennes le temps de te poser pour prendre conscience et pour apprécier tous les moments, petits et grands, qui nourrissent ton âme de lumière.———————————–Un taux anormalement bas de sérotonine est généralement associé à des comportements impulsifs, agressifs, voire très violents. A surveiller !

L’ocytocine quant à elle, est l’hormone de l’orgasme, de l’amour maternel, de l’attachement, mais pas que !

Elle joue un rôle fondamental dans tes relations sociales. Elle est produite par ton organisme quand tout se passe bien pour toi, dans des situations positives et agréables. Ok. Par exemple ? Quand tu reçois un gros câlin, que l’on te fait un compliment ou que tu offres un cadeau à un être cher à ton cœur. L’ocytocine crée en toi un sentiment d’intimité et de confiance qui envoie des messages positifs à tes interlocuteurs facilitant les liens sociaux..—————–Comment se shooter à l’ocytocine ? C’est simple ! Tu ouvres ton cœur : câlins, compliments, écoute, petites attentions, activités en couple, balades en famille, diners entre amis par exemple.

——————————————————————————

Et pour finir l’endorphine : l’hormone du bien-être !

Cette morphine endogène[2] possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées[3]. Les sportifs et les rieurs la connaissent bien ! Elle réduit très rapidement le stress et l’anxiété en déclenchant un sentiment de bien-être, de plénitude, de bonheur. Du coup on en redemande ! C’est un excellent antidouleur. L’endorphine provoque une agréable sensation de plaisir et limite les effets du stress sur l’organisme et le moral.

 

Sais-tu que l’on peut comparer le rire à une onde qui se propage dans une grande partie des muscles de ton corps ? Elle prend sa source sur ton visage, passe par ton larynx, tes muscles respiratoires, puis ceux qui se trouvent dans ton abdomen, ton diaphragme et les muscles de tes membres antérieurs et postérieurs ! Une raison de plus pour rire autant que possible !

Alors vas-y ! Ris et fais rire, et même pleurer de rire en pensant à ces quelques mots de Victor Hugo : Faire rire, c’est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu’un distributeur d’oubli !

Catherine Mazerand – Coach en bonne humeur !

cath.mazerand@gmail.com

_____________________________________________________

 

[1] Médiateur chimique synthétisé et libéré par un neurone lui permettant de transmettre des messages en se fixant sur d’autres cellules   [2] par l’organisme   [3] substances dérivées de l’opium