La co-création de la relation avec le manipulateur pervers narcissique

Chaque relation que nous établissons est une co-création.

Chaque co-créateur se présente avec sa propre histoire, ses limitations, ses peurs, ses croyances, ses expériences, ses rêves, ses projets : bref avec tout ce qui fait de lui un être unique ! Qu’elle soit amoureuse, amicale ou professionnelle, la base de toute relation est la même : c’est un lieu d’échanges, de partages et de transmissions. C’est un peu comme si l’on cuisinait un gâteau et que chacun mette la main à la pâte avec la volonté de réussir le plus beau et le meilleur des desserts possibles.

Que l’on soit surdoué, zèbre, haut potentiel, ou rien de tout cela, chacun de nous est un acteur essentiel de la relation qui se crée, qui s’entretien et qui perdure. Il n’y pas de méchant.  Il n’y a pas de gentil. Il y a soi et l’Autre. Et cela même si l’individu face à vous est manipulateur pervers narcissique[1]. Car pour qu’il puisse agir en vainqueur, qu’il vous contrôle, vous mente, sème le trouble, la peur et le chaos, vous isole, vous critique, vous juge, vous compare, vous blesse, et appui là où cela vous fait mal, il faut bien que des parts de vous l’acceptent, laissent faire. Ooooh j’entends d’ici votre réaction : certainement pas ! N’importe quoi ! Qu’est-ce qu’elle raconte celle-là ! Encore une coach qui ne comprends rien à ce que je traverse ! Moi j’ai rien demandé ! Le manipulateur pervers narcissique est un monstre et moi je souffre ! STOP !

Aucune relation ne peut se construire sans votre consentement.

Il n’y pas de sauveur sans victime, de victime sans bourreau, comme il n’y a pas de bourreau sans celui/celle qui accepte le rôle de victime. Et c’est bien parce que je l’ai compris pour l’avoir expérimenté à plusieurs reprises avec des manipulateurs pervers narcissiques, et même quelques manipulateurs au fonctionnement plus basique, que je suis à même aujourd’hui de vous certifier que ces relations ne dérogent pas à la règle.

Les MPN ressentent votre énergie, votre vibration particulière. Et s’ils vous prennent pour cible c’est qu’ils savent intuitivement qu’ils vont pouvoir obtenir de vous ce qu’ils convoitent avant même que vous n’ayez saisi leurs motivations : captation de votre attention, valorisation de leur ego, privilèges, ascension sociale, mise en relation professionnelle, poste enviable et envié, nom prestigieux, portefeuille bien garni, maison sur la plage, etc…

Si dans un premier temps ce sont votre sourire, votre intelligence, votre générosité, votre créativité, votre disponibilité, votre empathie et tout un lot de belles valeurs qu’ils admirent en vous —et qu’ils ne possèdent pas— qui les attirent, ils s’aperçoivent bien vite que rien de tout cela ne leur est transposable. Que d’être à votre côté, de profiter de votre lumière, ne fait pas d’eux des gens différents ni des gens meilleurs. Déçu, les MPN se glissent alors dans toutes ces failles que vous leur aviez confiées sous le sceau du secret. Ils s’acharnent à détruire en vous tout ce qu’ils ont tant admiré et qu’ils refusent de vous laisser ! Ce serait vraiment trop injuste que vous vous en sortiez et pas eux. Ils se posent en victimes innocentes, vous rendent responsables de leurs malheurs, pourrissent vos jours et vos nuits à pomper votre énergie.  Si les manipulateurs n’agissent pas intentionnellement ou en tout cas avec le but premier de vous nuire, les manipulateurs pervers narcissiques eux, ont parfaitement conscience de la portée de leurs mots et de leurs actes. Ils se délectent de la souffrance qu’ils sèment.

Ils souffrent aussi !

Sachez que ces individus sont des êtres en grande souffrance émotionnelle et psychique. Nulle volonté de ma part d’excuser leur comportement, surtout pas ! Mais plutôt d’apporter une clef de compréhension de ce qui est. Ils souffrent et pour expulser cette souffrance de leur corps et de leur esprit ils se persuadent de ne pas avoir d’autre choix que de faire souffrir à leur tour. Et tant que vous, co-créateur de la relation, enfant, conjoint.e, ami.e, collègue, salarié, élève, confondrez amour et attachement, tant que vous les laisserez déverser leur fiel sans limite, ils n’auront strictement aucune raison d’y mettre un terme.

Aucun manipulateur pervers narcissique ne s’attaque durablement à quelqu’un qui connaît sa propre valeur, qui sait ce qu’il veut et où il va et qui ne fait pas passer l’Autre avant lui-même. Parce que c’est un trouillard ! Il en a peur ! Il manque totalement de confiance en lui et d’estime de soi. Il ne s’aime pas. Il se ment. Ce qu’il donne à voir est une façade, un château de cartes, un décor d’opérette qu’il sait extrêmement fragile.

S’accepter et s’aimer

Dès lors que vous vibrer la reconnaissance de votre être, que vous êtes en reliance âme/corps/esprit il le ressent. Il ne vous approche pas ! Il n’est pas de taille à relever le défit. Il a bien trop peur que vous le démasquiez et le meniez à sa perte.

Plus vous travaillerez à vous révéler à vous-même, à vous aimer tel que vous êtes, à guérir de vos blessures, plus vous attirez des hommes et des femmes, toutes relations confondues, qui auront également avancé sur leur chemin de paix intérieure et qui seront en adéquation avec votre façon de voir et de vivre la vie !

Osez vous interroger sur les raisons pour lesquelles vous attirez ces individus.

Osez vous libérer des vieux schémas qui vous font (re)vivre ces expériences relationnelles.

Osez dire oui à une vie basée sur des liens authentiques et épanouissants. Osez dire oui à l’Amour !

Catherine Mazerand
Coaching Holistique & Thérapies psycho-énergiques et psychocorporelle

Tél. 06.58.57.45.15.
www.catherinemazerand.fr


[1] MPN pour plus de  lisibilité dans la suite du texte.

Laisser un commentaire