Sélectionner une page

A l’heure des voeux d’orientation de nos ados, si nous regardions ses choix et ses bulletins d’un autre oeil ? Celui du coeur allégé de celui des professeurs pas toujours très ouverts à l’intelligence multiple et de celui nos aspirations personnelles rarement en adéquation avec celles de nos enfants.

Si l’intelligence logico-mathématique est fortement privilégiée dans notre société, elle n’est pas la seule à valoriser. Nos enfants ne sont pas tous destinés à la FAC de médecine. Le BAC S c’est bien à condition qu’il soit un choix conscient et partagé car votre enfant, lui, passé âge ou l’on veut être pompier-boulanger ou maîtresse d’école  vétérinaire, à la possibilité de s’épanouir dans bien d’autres sections en choisissant une vie professionnelle qui lui correspond au-delà des attentes de ses encadrants scolaires (ou des places à combler pour le maintient d’une section dans tel ou tel établissement) ou de vos attentes personnelles, voire de loyautés généalogiques « chez nous on est notaire/médecin/agriculteur/… de père en fils ». Oups !

J’accompagne chaque jour des adultes en souffrance de n’avoir pas pu réaliser leur rêve de suivre leur idéal car à la maison tout était déjà décidé pour eux à peine conçu. En dehors du fait que bien des enfants ne sont pas toujours détectés dans leurs véritables capacités —grand nombre d’entre eux mal orientés sont affublés d’étiquettes malheureuses : paresseux,  perturbateur, rêveur—, ils finissent un jour par tout envoyer balader : drogue, alcool, voir marginalisation.

Etre à l’écoute de son enfant n’est pas tout accepter mais lui permettre de s’exprimer sur un sujet qui le concerne directement : sa vie !

Je me souviens d’un petit garçon qui à 8 ans s’était trouvé une vocation d’archéologue. Jurassic Parc l’ayant fortement inspiré, rendez-vous fût pris avec l’archéologue de la ville. Un après-midi plus tard passé à discuter « entre hommes » a permis à l’enfant de se faire une idée précise de ce métier et de choisir finalement de vivre sa passion en dilettante durant plusieurs années. En seconde, il s’est orienté avec succès vers un bac PRO (besoin de sens et d’expérimentation) qui l’a conduit en BTS et ensuite en école de commerce. Tout est possible si l’on prend en compte l’enfant, l’ado dans sa globalité, ses capacités, ses aspirations et ses différentes intelligences.

Les jeunes d’aujourd’hui rejettent de plus en plus notre mode de vie. Le salaire n’est plus forcément le moteur de leur choix professionnel. Beaucoup d’entre-eux sont en recherche de sens, de réalisation personnelle, et souhaitent s’octroyer du temps pour vivre, profiter de leur famille et cherchent un secteur professionnel en adéquation avec leurs valeurs fondamentales. Les métiers de demain n’existent pas encore, l’immense majorité de ceux d’aujourd’hui sont amenés à disparaître. Selon une étude réalisée en mars 2017 à Palo Alto, ayant réuni vingt experts du domaine numérique (universitaires et professionnels) sur invitation de Dell et de l’Institut pour le Futur, 85% des métiers de 2030 n’existent pas aujourd’hui. Le numérique et la robotisation seront plus efficace que l’homme et remettront entièrement en cause notre façon de travailler !

Howard Gardner, professeur en cognition et en éducation à Harvard Graduate School of Education, Professeur de psychologie à Harvard University, effectue des recherches sur l’intelligence depuis une trentaine d’années. Il a démontré que le test du Q.I. largement utilisé —en France notamment— pour déterminer les aptitudes des individus, n’explorent que les capacités logico-mathématiques et langagières (les fameuses maths et le français si chers aux enseignants) c’est-à-dire essentiellement les capacités d’abstraction. Et les autres intelligences ? Qu’en faisons-nous ? N’est pas Bethoveen ou Mbappé qui veut !

L’approche de Gardner permet de comprendre un grand nombre des difficultés que rencontre aujourd’hui le système éducatif qui ne considère pas l’individu dans sa globalité. La mutation de l’école devient urgente. On doit repenser nos modèles d’apprentissage pour permettre à chacun de développer son potentiel d’intelligence selon une large gamme de compétences.

Voici une présentation des neuf intelligences selon Howard Gardner.

J’ai trouvé ces infos sur le site moimonavenir.com. Je me suis contenté de recopier le texte en modifiant la présentation car je n’aurais pas fait plus clair !

Bonne lecture ! 

INTELLIGENCE Interpersonnelle

Travaille et collabore avec les autres. Aime parler aux gens et les influencer. A une bonne écoute et est empathique (peut s’imaginer à la place de l’autre et comprendre ses sentiments). Possède une habileté à résoudre les conflits et problèmes relationnels. Aime diriger, organiser et convaincre

Pour apprendre plus facilement, tu peux : discuter avec les autres, partager de l’information, travailler en équipe, établir des relations, coopérer avec les autres et les interroger. Donner des explications à quelqu’un, faire semblant de donner un cours (jouer au professeur)
Pour t’aider à apprendre, tes parents peuvent : Te demander de dire tes leçons à voix haute, te permettre d’inviter un ami à la maison pour la période d’étude : parler de la matière et des notions avec un ami t’aide à bâtir sa compréhension et à apprendre.

Métiers : Agent et courtier d’assurances – Assistant technique de pharmacie – Directeur de la restauration et des services alimentaires – Politicien – Technicien juridique

INTELLIGENCE Linguistique

Aime le françaisAime jouer avec les motsLit, écrit et raconteA la capacité de penser avec des mots, d’imaginer des histoiresS’exprime aisément à l’oral ou à l’écrit. 

Pour apprendre plus facilement, tu peux : Lire à haute voix lors de l’étude. Recopier tes notes de cours. Reformuler ou redire la matière dans tes propres mots. Lire, écrire, discuter sur la matière
Pour t’aider à apprendre, tes parents peuvent : te raconter des histoires pour t’aider à apprendre certaines notions. Te demander de raconter une histoire à partir des notions que tu as. Faire des jeux de mots avec toi lors de la mémorisation de listes.

Métiers : Agent de bord – Analyste financier/financière et analyste en placements – Guide touristique – Journaliste – Répartiteur/répartitrice et opérateur/opératrice radio

INTELLIGENCE Naturaliste ou écolo

Aime les animaux – Observe la nature – Organise, sélectionne et regroupe de l’information sur la faune (les animaux et les insectes), la flore (les plantes) et le monde minéral (les pierres) – Se préoccupe de l’environnement – Est sensible à ce qui est vivant

Pour apprendre plus facilement, tu peux : organiser, classer et trier l’information – Faire des liens avec la nature, l’environnement et la matière à apprendre – Apprendre dans un environnement naturel ou agréable (en plein air, près d’une fenêtre ou de plantes)
Pour t’aider à apprendre, tes parents peuvent : te demander de structurer ou d’organiser la matière à apprendre comme tu le ferais pour classer différents types d’animaux, de roches, d’insectes ou de plantes – Créer un environnement se rapprochant de la nature pour favoriser l’étude

Métiers : Agriculteur/agricultrice – Monteur/monteuse de ligne – Scientifique de l’environnement – Technologue et technicien/technicienne en santé animale – Vétérinaire

INTELLIGENCE Intra-personnelle

Fait de l’introspection (s’observe et réfléchit à ses propres comportements et émotions)Connaît ses sentiments, ses forces, ses limites A des rêves, des projets et des buts, et agit en conséquence pour les atteindre. Aime réfléchir, s’auto-évaluer, se discipliner et se concentrer. Apprécie la solitude.

Pour apprendre plus facilement, tu peux : Étudier seul. Prendre du temps pour organiser l’information et clarifier tes idées. Apprendre à ton propre rythme. Avoir un espace personnel. Utiliser des moyens pour planifier et gérer ton temps (agenda, plan de travail)
Pour t’aider à apprendre, tes parents peuvent : te donner des moments et un lieu où tu peux te retrouver seul. Te mettre en confiance et t’encourager lorsque tu entreprends quelque chose. Te questionner sur les stratégies et les moyens que tu utilises pour apprendre

Métiers : Analyste et consultant/consultante en informatique – Chimiste – Écrivain/écrivaine – Éducateur spécialisé/éducatrice spécialisée Psychiatre et thérapeute.

INTELLIGENCE Logico-mathématique

Aime résoudre des problèmes mathématiques ou scientifiques – Se pose des questions sur le « pourquoi » des choses – Aime savoir comment les choses fonctionnent – Catégorise et ordonne les objets – Utilise la logique, l’analyse et le raisonnement.                                                                                                                                                                                                                        

Pour apprendre plus facilement, tu peux : Poser des questions en classe. Étudier de façon structurée en séparant la tâche en plus petites étapes, en créant des catégories, en classant les informations et en établissant des liens entre les choses

Pour t’aider à apprendre, tes parents peuvent : t’expliquer l’utilité des choses que tu apprends. Établir un horaire d’étude avec toi. Structurer, étape par étape, la matière à apprendre. Te demander d’expliquer ta logique et ton raisonnement

Métiers : Actuaire – Chercheur/chercheuse – Chimiste – Statisticien/statisticienne – Technologue médical/médicale

INTELLIGENCE Visuelle-spatiale

Aime les arts visuels (p. ex. dessin, photographie, sculpture) – A de la facilité à créer des images mentales (à imaginer les choses) – Perçoit le monde à travers ses aspects visuels – Reconnaît facilement les formes, les couleurs et les textures – Organise l’espace, les objets et les surfaces

Pour apprendre plus facilement, tu peux : utiliser la visualisation, des images ou des vidéos pour l’étude – Utiliser le dessin ou des symboles graphiques pour prendre des notes – Travailler avec les formes, les couleurs, les images – Organiser les notions ou les idées sous forme de schémas ou de plans – Construire ou utiliser un modèle 3D
Pour t’aider à apprendre, tes parents peuvent : t’amener à imaginer et à dessiner des formes, des couleurs, des personnages lors de l’étude

Métiers : Cartographe – Machiniste – Pilote – Soudeur/soudeuse – Technicien/technicienne en génie mécanique

INTELLIGENCE Kinesthésique

A une conscience particulière des mouvements et des sensations (la texture d’un tissus sur sa peau, du sol sous ses pieds, etc.). Aime faire des exercices physiques et pratiquer des sports.Aime que les choses bougent et être en action. A des aptitudes en mécanique. Répare et fabrique des objets. Réalise des tâches manuelles ou faisant appel à la motricité fine (manipulation très fine et précise d’objets parfois très petits).                    

Pour apprendre plus facilement, tu peux : Apprendre en faisant des expériences et en bougeant. Utiliser ou manipuler des objets lors de l’étude. Utiliser tes mains pour décrire ou expliquer les choses. Mémoriser à partir de situations ou de gestes (jeux de rôles)
Pour t’aider à apprendre, tes parents peuvent : te permettre de bouger, de changer de position ou de te déplacer lors des moments d’étude et de concentration.

Métiers : Bijoutier/bijoutière – Conducteur/conductrice d’équipement lourd – Ébéniste et menuisier/menuisière Plombier/plombière – Technicien/technicienne en loisir

INTELLIGENCE Musicale-rythmique

Capable d’utiliser les sons, les rythmes et les mélodies pour s’exprimer – Reconnaît, mémorise, interprète et crée des pièces musicales – Aime chanter, fredonner et battre la mesure – Joue d’un instrument de musique – Est sensible à la musicalité des mots et des phrases, à l’émotion véhiculée par la musique
Pour apprendre plus facilement, tu peux : composer une chanson ou une comptine ou inventer un rythme pour mémoriser de la matière – Utiliser la musique comme source d’inspiration, pour te donner de l’entrain ou, au contraire, pour te calmer
Pour t’aider, tes parents peuvent : te permettre d’écouter une musique d’ambiance lors des moments d’étude – Transformer les notions en courtes chansons, comme on le fait pour l’alphabet

Métiers : Interprète (chanteur/chanteuse ou musicien/musicienne) – Critique musical/musicale (journaliste) – Électronicien/électronicienne d’entretien – Musicothérapeute – Technicien/technicienne de son

INTELLIGENCE Existentielle

Aussi appelée intelligence spirituelle, l’intelligence existentielle est définit par son aptitude à se questionner sur l’origine et le sens des choses. Une personne qui cultive cette intelligence spirituelle s’intéresse souvent à choses telles que la philosophie ou les mathématiques. Elle aura une attirance prononcée pour l’infiniment grand et/ou l’infiniment petit.  Elle voit sa vie comme ayant un sens, une mission qu’elle se doit de chercher, de découvrir et d’accomplir. Elle ressent le monde comme un tout où chaque être et chaque chose sont interconnectés dans le temps et dans l’espace. Parmi les personnes qui développent à un haut niveau cette intelligence, on trouve celles aux niveaux de conscience les plus élevés.